Mondiaux d’athlétisme 2017: le roi Bolt déchu par l’ex-dopé Gatlin
Home

Djida fm bakel

Vous pouvez intervenir en direct au +221.33.983.54.40

Mondiaux d’athlétisme 2017: le roi Bolt déchu par l’ex-dopé Gatlin PDF Imprimer Envoyer

Usain Bolt, le meilleur sprinteur de tous les temps, a dû se contenter de la médaille de bronze sur 100 mètres pour ses derniers Championnats du monde d’athlétisme, ce 5 août 2017 à Londres. Le Jamaïcain a notamment été devancé par l’Américain Justin Gatlin, devenu le paria du sprint après deux suspensions pour dopage. De notre envoyé spécial à Londres, Le silence s’est abattu sur le Stade olympique de Londres, ce 5 août 2017 à 20h45 TU. Les 60 000 spectateurs attendaient plutôt la « foudre » Usain Bolt pour le dernier 100 mètres de sa carrière. Mais, à la place, ils ont eu le droit à la victoire du « vilain » Justin Gatlin. Celui-là même qu’ils ont conspué à chacune de ses apparitions. L’Américain, considéré comme l’incarnation du dopage dans l’athlétisme, suspendu en 2001-2002 puis de 2006 à 2010, a en effet privé le meilleur sprinteur de tous les temps d’un quatrième titre mondial sur la distance-reine. Au grand dam de ses millions d’admirateurs. Bolt : « J’ai fait de mon mieux » En courant en 9 secondes et 92 centièmes, Justin Gatlin a ainsi devancé son compatriote Christian Coleman (9 secondes 94) et Usain Bolt (9 secondes 95) en finale des Mondiaux 2017. Le Français Jimmy Vicaut a, lui, fini 6e derrière le Jamaïcain Yohan Blake (4e) et le Sud-Africain Akani Simbine (5e). « J’ai fait de mon mieux et c’est ce qui compte pour moi », a d'abord réagi Usain Bolt, beau joueur. Déjà devancé en demi-finale par Coleman, l’octuple champion olympique n’était visiblement plus capable d’écraser ses adversaires, comme à Pékin en 2015. Il affichait même une nervosité rare avant la finale. « Le résultat compte évidemment à mes yeux, a-t-il reconnu. Je suis un peu déçu. Mais la foule m’a aidé à me sentir comme un vainqueur ce soir. J’apprécie énormément ça. Ils m’ont donné beaucoup d’amour. C’était une sensation géniale ». Gatlin : « Bolt m’a dit que j’étais un mec bien » Gatlin, prostré et en larmes sur la piste après sa victoire, n’a relevé la tête que pour saluer le roi déchu. « Je suis son fan, a assuré le vétéran. Ça reste sa soirée ! Je ne lui ai rien retiré. Qu’il perde ou qu’il gagne, il reste la référence. Les fans l’aiment et je l’aime aussi ». Emu, le nouveau champion du monde a ajouté : « Il m’a félicité. Bolt m’a dit qu’il savait que j’avais travaillé dur pour ça, que j’étais un mec bien et que je ne méritais pas toutes ces huées... » L'Américain a conclu : « Cette victoire, elle n’est pas pour moi. Elle est pour les gens qui m’ont soutenu et qui ont cru en moi, même lorsque je ne croyais plus en moi-même. » A 35 ans, le vétéran a surtout joué un mauvais tour à ses détracteurs.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Bannière
Copyright © 2017 Mon site perso. Tous droits réservés.
 

Images

Video

Visiteur par pays


site de lectricit paris